DE / FR / IT

COVID-19

CONSEILS DE COMPORTEMENT

Au printemps, la vie se déroule à nouveau plus souvent à l'extérieur. C'est une bonne chose, car le virus a ainsi plus de mal à se propager.
Mais pour limiter au maximum les contaminations à l'intérieur, nous devrions tous continuer à respecter les règles d'hygiène.
Cela vaut également pour les personnes vaccinées et convalescentes.

LES REGLES D'HYGIENE SONT: 

VIE QUOTIDIENNE AVEC UN MASQUE

Les masques sont l'un des moyens les plus efficaces dont nous disposons pour lutter contre la pandémie.
Les masques certifiés réduisent de manière fiable le risque de contagion. Et même si la contamination a lieu, elle se transmet avec une charge virale nettement plus faible, ce qui peut être décisif pour la gravité de l'évolution.

QUALITE DE L'AIR

Dans la lutte contre le virus, une bonne aération des espaces intérieurs est la carte gagnante. 
Aére régulièrement, utilise des capteurs de CO2 pour contrôler la qualité de l'air intérieur et utilise en plus des filtres à air, en particulier dans les pièces où se trouvent de nombreuses personnes et lorsque les taux de CO2 sont trop élevés (salles de classe, bureaux, etc.).

DISTANCE

Dans la mesure du possible, veille à garder une distance d'au moins 1,5m avec les autres, en particulier à l’intérieur.

HYGIENE DES MAINS

#COVIDisAirborne

Le virus se transmet par voie aérienne. Néanmoins, il est bon de veiller également à une bonne hygiène des mains. 
Lave-toi régulièrement les mains avec du savon ou, si ce n'est pas possible, utilise un désinfectant.

EN OUTRE VALABLE POUR LE PRINTEMPS / L'ETE 2022:

1.

SYMPTOMES? RESTE A LA MAISON!

En cas de symptômes*, tu devrai rester à la maison et éviter les contacts – même si ton test rapide est négatif. 
Fais-toi tester, même si tu es vacciné ou guéri. En cas de symptômes graves, consulte ton médecin de famille ou, en dehors des heures d'ouverture des cabinets médicaux, le service d'urgence local. 
Il est bon de garder un œil sur ta température, ton pouls, ta tension artérielle, ta fréquence respiratoire et ton taux d'oxygène dans le sang.

* Entre autres: Rhume, maux de gorge, maux de tête et douleurs articulaires, toux, température élevée ou fièvre, essoufflement, perte de l'odorat/du goût, faiblesse générale.

Attention: même si l'on ne présente que des symptômes très légers, on peut tout de même être infecté et contaminer d'autres personnes!

2.

TEST POSITIF? INFORME LES AUTRES!

Si tu te testes et que le résultat de ton test est positif, informe immédiatement ton entourage privé et professionnel. Préviens toute personne que tu as rencontrée jusqu'à deux jours avant le début des symptômes ou le test positif et évite tout contact.

Repose-toi pendant l'infection, veille à une bonne alimentation, renonce au sport pendant les prochaines semaines et évite également tout autre effort physique.

Attention: si tu fais partie d'un groupe à risque d'évolution grave, discute avec ton médecin de la possibilité d'un traitement précoce.

3.

CONTACT AVEC DES GROUPES A RISQUE? UNIQUEMENT VACCINE / GUERI, AVEC UN RESULTAT DE TEST NEGATIF ET SANS SYMPTÔMES!

Si tu as des symptômes, tu dois particulièrement éviter tout contact avec des personnes présentant un risque élevé de développer une maladie grave (par exemple les personnes âgées ou les personnes ayant des antécédents médicaux).

Les personnes à haut risque doivent impérativement être elles-mêmes complètement vaccinées et n'avoir de contact qu'avec des personnes vaccinées ou guéries asymptomatiques dont le résultat du test est négatif et à jour.

4.

A L’INTERIEUR AVEC BEAUCOUP DE PERSONNES? PORTE UN MASQUE!

Dans la plupart des domaines de la vie publique, le port du masque n'est plus obligatoire. 
Il est toutefois important que tu continues à porter le masque et que tu respectes également la distance chaque fois que c'est possible, afin que ton entourage et toi soyez protégés d'une contamination.

Ceci est particulièrement important dans les espaces intérieurs où il y a beaucoup de monde, par exemple lors d'une visite au cinéma.

5.

LES RENCONTRES? SI POSSIBLE A L’EXTERIEUR!

Le risque de contracter le Sras-Cov-2 est particulièrement élevé à l'intérieur. D'autant plus si l'on ne porte pas de masque, si l'on n'aère pas suffisamment, si de nombreuses personnes se côtoient et si l'incidence est élevée.

Il est donc préférable de déplacer les rencontres à l'extérieur.

6.

PAS ENCORE VACCINE? FAIS LE MAINTENANT!

La vaccination est la meilleure protection contre une évolution sévère de la maladie. Et c'est pourquoi elle est très importante.
Si tu es déjà vacciné ou rétabli, le mieux est de te faire vacciner conformément aux recommandations de la CFV.

Il n'est toutefois pas clair à l'heure actuelle dans quelle mesure une vaccination complète offre également une protection contre les effets à long terme sur la santé (Long COVID / Post-COVID).
C'est pourquoi il est important que tu continues à te protéger grâce aux autres conseils, même après avoir été vacciné.

Attention: Désormais, le deuxième rappel est recommandé à toutes les personnes de plus de 80 ans et toujours à toutes les personnes gravement immunodéprimées.
Mais même si tu as plus de 65 ans ou si tu souffres de maladies préexistantes, renseigne-top sur la possibilité d’une deuxième injection de rappel.

MISE À JOUR DE LA DEUXIÈME VACCINATION DE RAPPEL

Lors du Point de Presse du 5 juillet 2022, l'OFSP et la CFV ont communiqué une nouvelle recommandation pour la deuxième vaccination de rappel.


La deuxième vaccination de rappel est désormais recommandée pour toutes les personnes âgées de plus de 80 ans et, comme auparavant, pour toutes les personnes gravement immunodéprimées.

Sur la base de l'état actuel, la recommandation de la deuxième vaccination de rappel sera étendue à l'automne à toutes les personnes de plus de 16 ans, mais sera principalement destinée aux personnes particulièrement à risque.

Les personnes considérées comme particulièrement à risque selon la recommandation sont celles qui ont plus de 65 ans et celles qui présentent un risque sanitaire individuel plus élevé (maladies préexistantes ou grossesse).

 

Ceux qui veulent se faire vacciner pour la quatrième fois avant l'automne contrairement à la recommandation officielle de l'OFSP et la CFV, devront en supporter les coûts. En revanche, pour les groupes de personnes pour lesquels la quatrième vaccination est déjà officiellement recommandée, le deuxième rappel est gratuit.

En particulier si tu as plus de 65 ans ou si tu souffres de maladies préexistantes, tu devrais discuter avec ton médecin traitant la procédure et les avantages et inconvénients d'une quatrième vaccination immédiate.

7.

TON ENTOURAGE EST-IL PROTEGE? PARLE DE LA VACCINATION ET AIDE A ORGANISER DES SEANCES DE VACCINATION!

Ton entourage doit également être protégé contre les maladies graves:

Tu peux rappeler aux personnes de ton entourage de se faire vacciner ou de se faire vacciner de nouveau, les aider à prendre des rendez-vous pour la vaccination et les accompagner aux rendez-vous de vaccination.

Essaie de parler avec compréhension de la vaccination avec les personnes qui sont encore indécises (par exemple an abordant les peurs et les inquiétudes existantes ou de l'utilité de la vaccination).

8.

LE NOMBRE DE CAS? CONTINUE A LE SURVEILLER! 

Les cantons peuvent prendre des mesures plus strictes si le nombre de cas indique une menace de surcharge du système de santé. 
C'est aussi pour cette raison qu'il faut continuer à suivre l'évolution des infections dans ton entourage et réduire les contacts si le nombre de cas est élevé.

Cela peut se faire par exemple en travaillant dans un bureau à domicile plutôt que dans un grand bureau ou en évitant les larges foules, par exemple dans les clubs ou les restaurants bondés.

9.

CORONA-BLUES? OCCUPE-TOI!

Si tu es isolé à la maison avec une infection au COVID-19, sois attentif à ta santé mentale.

Si ton état de santé le permet, il peut être utile de structurer ta journée avec des activités, par exemple lire un livre, pratiquer tes hobbies ou en essayer de nouveaux et rester en contact avec tes amis / ta famille (par exemple par appel vidéo).

10.

SUSPICION DE COVID LONG? DEMANDE DE L'AIDE!

Si les symptômes persistent plus de quatre semaines après une maladie COVID-19 ou si de nouveaux symptômes apparaissent, tu devrais en parler à ton médecin de famille. 

Les symptômes peuvent être atténués!

En tant qu'employeur ou collègue, sois également conscient que les symptômes du COVID-19 peuvent persister même après la maladie aiguë.

Attention: même les personnes jeunes et en bonne santé dont l'évolution est légère ou asymptomatique peuvent souffrir de conséquences à long terme sur leur santé!